DEFINITION BIG DATA

Big Data : Définition

Qu’est-ce que le Big Data ?




Le Big Data est un terme générique qui désigne des ensembles de données si volumineux et complexes que les logiciels d’application de traitement de données traditionnels sont insuffisants pour les traiter. Les défis liés aux Big Data incluent la capture de données, le stockage de données, l’analyse de données, la recherche, le partage, le transfert, la visualisation, l’interrogation, la mise à jour, la confidentialité des informations et la source de données.

Aujourd’hui la production de données n’a jamais été aussi importante. Chaque jour, les activités humaines génèrent des données d’un volume de plus de 2,5 trillions d’octets, soit plus de 2,5 milliards de milliards de données.

La croissance exponentielle de ces données est inédite dans nos sociétés : le développement du commerce en ligne, la généralisation du marketing digital, la multiplication des objets connectés et des capteurs, les réseaux sociaux sur Internet, les images et vidéos publiées en ligne, la géolocalisation comptent parmi les nouvelles pratiques qui contribuent à cette forte croissance. Cette croissance est telle qu’aujourd’hui 90% des données générées l’ont été uniquement au cours des deux dernières années, et cette proportion ne cesse de progresser.

Le défi que pose ces données massives n’est donc pas lié uniquement aux volumes considérables de ces données mais aussi à leur grande diversité : les données structurées des organisations doivent désormais cohabiter avec des données non structurées, aux formats non conventionnels. Le défi consiste donc à donner du sens à ces volumes considérables de données. C’est tout l’enjeu des entreprises : maîtriser ces données massives, savoir les analyser pour mieux les comprendre et leur donner du sens, de la valeur, dans le cadre de leurs activités.






A lire aussi : Les 3 V du Big Dataannonces emploi